Introduction pour le merveilleux public de « Peuple dernier » en Belgique

Engagement : « Acte ou attitude de l’artiste qui, prenant conscience de son appartenance à la société et au monde de son temps, renonce à une position de simple spectateur et met sa pensée ou son art au service d’une cause. » Le 24 juin, 40 karatékas de L’École martiale ont présenté l’oeuvre martiale engagée Peuple dernier au Théâtre Jean Vilar à Louvain-La-Neuve en Belgique au profit des projets solidaires soutenus par Émergences, une abnl qui oeuvre pour une société plus consciente, plus chaleureuse, plus altruiste ! Voici quelques photos qui ont été prises lors des générales. *** Extrait de l’introduction de Sensei Marie-Lou: « L’Étau se resserre. Le compte-à-rebours est commencé et comme le soulignait Albert Jacquard lors la dernière entrevue qu’il a accordée : « Ou bien les humains décideront de coopérer entre eux ou bien on court à la catastrophe. » Et bien Albert, si tu m’entends là d’où tu es, je suis venue te dire, que tu peux reprendre espoir… Regarde, regarde tous ces gens ici présents, pleinement présents… ils nous ont tendu la main, à nous qui n’étions que de purs inconnus, d’une autre contrée… ils nous accueillis au sein même de leur famille… Pendant des mois, ils ont préparé notre arrivée, ils ont entendu notre appel du cœur, ils ont fait tout ce qu’ils pouvaient afin que l’important message d’une humanité qui se rappelle et écoute la sagesse de ses Anciens, qui se soucie et prend soin de ses générations futures, que cet important message trace son chemin jusqu’au cœur de d’autres humains… Regarde Albert… il faut que tu continues à y croire… moi, aujourd’hui, le cœur rempli de reconnaissance, émue par cette si touchante solidarité, je te fais la promesse, qu’en dépit des moments de doute et d’incertitudes qui surviendront, je continuerai toujours à y croire et à agir pour la survie plus heureuse de l’humanité et de toutes formes de vie sur Terre… Pour toujours et à jamais, comme un flambeau, comme un guide, comme un naufrage au désespoir, restera gravée cette si généreuse leçon d’accueil, d’amour, d’ouverture du cœur et de gentillesse absolue que vous nous avez offerte, ce 24 juin de l’an 2018… cet autre jour même lors duquel l’humanité a dit : « Finalement, tout n’est pas perdu…

Voyez toutes les photos :
https://www.facebook.com/pg/lecolemartiale/photos/?tab=album&album_id=1742765562465869&__tn__=-UC-R